Nous espérons que ce forum sera pour vous un lieu privilégié d'échanges d'idées, des questions, d'informations sur tout
 
AccueilGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Aluminium induit et provoque des MICI (maladie de Crohn et RCH) et autres maladies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 144
Localisation : France
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: L'Aluminium induit et provoque des MICI (maladie de Crohn et RCH) et autres maladies    Lun 21 Avr - 14:57

L'Aluminium induit et provoque des MICI (maladie de Crohn et RCH) et autres maladies.
Syndrome auto-immunitaire/inflammatoire induit par les adjuvants dans les vaccins, des additifs alimentaires et des excipients pharmaceutiques


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Syndrome:
L'aluminium ajouté en tant qu'additif alimentaire dans de nombreux aliments industriels, dans l'eau du robinet, ainsi qu'en tant qu'excipients dans les médicaments, y compris l'aluminium adjuvant ajouté dans les vaccins, mais aussi l'aluminium ajouté dans les cosmétiques attention par exemple aux déodorants et dentifrices de supermarché), l'aluminium d'emballage, boîtes de conserves, cannettes de boisson, récipients de cuisson, entraîne et provoque la maladie de Crohn, des maladies inflammatoires , des maladies auto-immunes, ainsi que musculaires, articulaires et neurologiques.

Adjuvants, additifs, excipients = Produits ajoutés à un autre pour en renforcer son action

Syndrome:
Un syndrome définit un ensemble de signes et de symptômes qui se produisent souvent ensemble chez les mêmes individus. Les caractéristiques d'un syndrome peuvent partagent une étiopathogénie ou le syndrome peut être induit par un certain nombre des différentes causes principales qui donnent lieu à des manifestations cliniques identiques.

étiopathogénie: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ASIA
ASIA signifie: Autoimmune/inflammatory Syndrome Induced by Adjuvants
Syndrome auto-immunitaire/inflammatoire induit par les adjuvants

Les adjuvants sont des additifs ou excipients qui sont rajoutés afin de renforcer un processus ou servant à ajouter des propriétés. L'aluminium qui est le sujet abordé ici se retrouve dans des domaines variés, limiter son utilisation est une condition importante pour diminuer les risques d'ingestion et d'aggravation de la maladie de Crohn

Liste des maladies associées au syndrome ASIA:
-Arthrite
-Maladie thyroïdienne auto-immune
-Maladie inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI)
-Maladie de Crohn (MC)
-Diabète de type 1 - Mellitus (DM)
-Sclérose en plaques (SEP)
-Encéphalomyélite auto-immune expérimentale (EAE)
-Lupus érythémateux systémique (LES)
-Myofasciite a macrophage (MMF)
-Syndrome de fatigue chronique (SFC)
-Syndrome de la Guerre du Golfe (SGG)
-Troubles du spectre autistique (TSA)

Hors syndrome ASIA on retrouve d'autres maladies concernées par la toxicité de l'alumimium:
-Fibromyalgie
-Maladie de Parkinson
-Maladie d'Alzheimer
...

L’aluminium est reconnu comme un métal non essentiel pour l’être humain.


Aluminium et Maladie de Crohn (dernière étude datée de 2012)

L'alun (ALK (SO 4) 2) est un adjuvant communément utilisé dans les vaccins, mais est aussi un élément omniprésent largement utilisé dans la vie moderne: dans de la nourriture, l'eau du robinet, des déchets, des produits d'emballage, des produits cosmétiques ainsi que des produits pharmaceutiques représentent tous des voies d'exposition à l'aluminium (Al).

L'aluminium est un facteur de l'induction de l'inflammation de la maladie de Crohn, ainsi que d'autres activités immunitaires qui partagent de nombreuses caractéristiques avec le système immunitaire dysfonctionnant de la maladie de Crohn.

L'aluminium a des effets stimulants puissants et multifactoriels sur le système immunitaire: de nombreux composés bactériens et alimentaires sont adsorbés à la surface du métal aluminium et induisent un profil cytokines Th1, cytokines ou chimiokines communs, des molécules co-stimulatrices et voies intracellulaires liées à la mise en valeur du stress de l'expression moléculaire, affectant le macrobiote intestinal, la formation de granulomes trans-muros, et l'induction de la maladie de Crohn. (le microbiote est tout ce qui compose la flore intestinale - le macrobiote est composé des organismes vivants qui sont assez grands pour être vus à l'œil nu)

L'aluminium augmente l'inflammation et réduit la guérison intestinale, le facteur inflammatoire de l'aluminium joue un rôle central dans le mode d'action de la physiopathologie de la maladie de Crohn. L'aluminium peut se loger entre les aberrations des réponses immunitaires innées et adaptatives qui se produisent dans la maladie de Crohn. La muqueuse est alors confrontée à de nombreux composants bactériens inappropriés adsorbés(fixés) à la surface du composé d'aluminium, constituant un supra-adjuvant pro-inflammatoire.

L'aluminium répond aux critères diagnostics du syndrome décrit comme syndrome ASIA, syndrome auto-immun-inflammatoire induit par les adjuvants. Si les causes sont connues, il faut encore que les industriels, les gouvernements et les professionnels de santé s'y sensibilisent, les conséquences auront un grand impact en santé publique et dans la prévention ainsi que la gestion de la maladie de Crohn et d'autres maladies liées au syndrome ASIA/aluminium.

La disparition et l'éviction de l'agent causal (aluminium) entraîne une amélioration de la santé des malades. Le rôle des adjuvants (vaccins), additifs (alimentation), excipients (produits cosmétiques et médicaments pharmaceutiques), dans la pathogenèse de maladies auto-immunes ne peut plus être ignoré, la communauté médicale doit se tourner notamment vers des vaccins contenant des adjuvants plus sûrs. Patients, médecins, population, gouvernements, doivent tenir compte que l'industrie pharmaceutique, agro-alimentaire et cosmétique, usent largement de l'aluminium sous différentes formes et prendre les mesures qui s'imposent afin de l'éviter au maximum et garder ou retrouver une meilleure santé que celle qui est imposée par les lobbies industriels.


Quelles sont les sources d’aluminium ?
L’usage de l’aluminium est largement répandu dans notre quotidien. On le trouve dans nos cuisines sous forme de papier aluminium, dans les ustensiles, dans les canettes de boisson. On le retrouve également dans l'industrie pharmaceutique et l'industrie agroalimentaire:



Dans les vaccins: utilisés en adjuvants -> hydroxyde d’aluminium, sulfate d'aluminium, phosphate d'aluminium
voir le protocole à suivre avant tout acte vaccinal -> cliquer ici


L'aluminium est utilisé comme adjuvant dans les vaccins depuis 1926. Son rôle: stimuler fortement le système immunitaire, et permettre ainsi que la dose d'antigène soit réduite, et son action renforcée. Seulement l'hydroxyde d'aluminium engendre des processus immunitaires nocifs. L’être humain possède des mécanismes de régénération qui lui permettent, la plupart du temps, de minimiser les effets toxiques et dévastateurs de l’aluminium. Cependant, il arrive que les mécanismes immunitaires soient débordés et ne permettent pas d’empêcher la nécrose cellulaire, générant des trous dans les tissus nobles et induisant une escalade de processus immunitaire générant des maladies inflammatoire et auto-immunes. De même qu'à l’heure actuelle, la médecine est absolument certaine du lien qui existe entre un taux anormalement élevé d’aluminium et de fer dans le cerveau et les maladies de Parkinson ainsi que la maladie d’Alzheimer.

Maladies liées à l'adjuvant aluminium se trouvant dans tous les vaccins, On y retrouve la maladie de Crohn (Crohn's disease):
(cliquer sur l'image pour l'agrandir)




La préoccupation concernant l’utilisation d’une substance comme l’aluminium dans les vaccins destinés aux nourrissons et à des enfants est le fait que les jeunes enfants ne devraient pas être considérés comme de "petits adultes" quand il s’agit d’envisager des risques toxicologiques. Les enfants sont régulièrement exposés à des quantités beaucoup plus élevées d'aluminium dans les vaccins que les adultes. Nous avons tous été nourrissons et enfants, nous avons tous reçus des vaccins. Si l’on vaccine contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche et l’hépatite B, rien que cet ensemble représente 8 mg d’hydroxyde d’aluminium, alors que 60 microgrammes seulement sont admis par l'organisme.! Les schémas actuels de vaccinations pédiatriques, dès la naissance comprennent parfois plus de 30 vaccinations au cours des 4 à 6 premières années. Si des vaccins administrés aux adultes peuvent produire des effets secondaires associés au syndrome ASIA, il n'est absolument pas raisonnable d'imaginer que les vaccins soient sans danger pour les enfants qui s'ils tombent malades de maladies auto-immunes, encore enfants ou plus grands, se verront encore contraints de passer par certaines vaccinations en fonction des traitements qui leur seront proposés, notamment immunosuppresseurs.

L’exposition à des doses aussi élevées d’aluminium, répétées à des intervalles relativement courts pendant les périodes critiques du développement de l'enfance représentent un défi neuro-immuno-toxicologique significatif pour les nouveaux-nés et les jeunes enfants qui deviendront adultes à leur tour. Les recherches démontrent clairement que les maladies induites par ces adjuvants sont bel et bien un problème de société et de santé humaine.




L'aluminium dans l'alimentation:

- Toute rencontre d’un récipient de type alimentaire avec un aliment provoque la migration de particules du récipient en question vers l’aliment. Cette migration dépend de la nature du récipient, de la nature de l’aliment et des conditions de cette mise en relation (température, durée …).

- !! Le manque (carence) de fer, de calcium, de magnésium augmentent l'absorption de l'aluminium par l'organisme, ce qui aggrave ses effets !!



On retrouve de l'aluminium dans le lait: la plupart des laits sont contaminés à l’aluminium (bidons et cuves), mais l’on s’interroge plus particulièrement sur le lait donné aux nourrissons, ces derniers étant potentiellement plus sensibles que les adultes. Ils reçoivent déjà de très fortes doses de ce métal dans leurs vaccins.

Dans l’eau du robinet: des sels d’aluminium sont utilisés dans les stations de traitement pour faciliter la décantation. Privilégier les eaux minérales en bouteille, même pour cuisiner. Si vous consommez ou avez consommé un certain nombre de médicaments, privilégier des cures régulières d'eau comme Montcalm ou encore Mont Roucous par exemple, ce sont des eaux plus alcalines particulièrement bonnes pour aider à rééquilibrer le terrain acido-basique, toutefois il est important d'alterner différentes eaux minérales afin de ne pas être trop acides, ni trop alcalins.

Dans les produits industriels: l'emploi de l'aluminium comme colorant et additifs implique inévitablement l'ingestion de fortes doses de ce métal. Il est autorisé pour la coloration en surface des charcuteries, sucreries, confiseries, pastillage et décors de pâtisseries. On le retrouve comme additif alimentaire: acidifiants, colorants, émulsifiants ou levants. Ce sont les additifs E173, E520, E521, E522, E523, E541, E554, E555, E556, E557, E558 , E559, E1452, tous ces additifs sont détaillés ici



L'aluminium dans les cigarettes
Non seulement les cigarettes sont enveloppées dans un film aluminium dans les paquets, mais elles contiennent une quantité très élevée d'aluminium qui s'accumule dans les fluides de l'organisme. De plus, le tabagisme actif et passif du tabac augmentent la charge corporelle d'aluminium. Sans compter les autres substances toxiques trouvées dans les cigarettes, le tout est une combinaison complète d'explosifs pour les personnes souffrant de maladies auto-immunes ainsi que pour celles susceptibles d'en souffrir.



Contenu des cigarettes:
Substances sapides et aromatisantes -> Sucres, miel, épices, édulcorants
Agents humectants: Glycérol, sorbitol, 1,2-propylèneglycol, 1,3-butylèneglycol, triéthylèneglycol, acide orthophosphorique et acide alphaglycérophosphorique et leurs sels de sodium, de potassium, de calcium et de magnésium
Produits de blanchiment des cendres et accélérateurs de combustion: Hydroxyde d’aluminium, oxyde d’aluminium, silicate d’aluminium, sulfate d’aluminium, alun, acide silicique, talc, oxyde de magnésium, dioxyde de titane, acides carbonique, acétique, malique, citrique, tartrique, lactique et formique et leurs sels de sodium, de potassium, de calcium et de magnésium, phosphates d’ammonium, de sodium, de potassium, de calcium et de magnésium, chlorure d’ammonium, sulfate d’ammonium; pour les cigares et le tabac coupé, en sus, nitrate de potassium
Agents conservateurs: Acide benzoïque ainsi que ses sels de sodium, de potassium et de calcium et acide sorbique ainsi que ses sels de potassium et de calcium, jusqu’à 3 g par kilogramme pour chacun, ester éthylique ou propylique de l’acide parahydroxybenzoïque ainsi que ses sels de sodium, jusqu’à 1 g par kilogramme chacun
Agents gélifiants et épaississants: gomme laque, collodion, cellulose, éthylcellulose, acétylcellulose, hydroxyéthylcellulose, hydroxyéthylméthylcellulose, hydroxypropylguar et glyoxal; en outre, pour les colles d’enveloppes: dispersions aqueuses d’acétate de polyvinyle et copolymères d’acétate de polyvinyle.

En plus de ces fonctions déclarées dans la loi, on retrouve des résidus de pesticides, puis les addidifs ont au moins 3 fonctions cachées:
1) Faciliter l'inhalation de la fumée, en la rendant plus douce. Cette fonction est particulièrement importante pour recruter une clientèle de femmes et de jeunes.
2) Augmenter la dépendance, en accélérant l'absorbtion de la nicotine, notamment au moyen de l'ajout d'ammoniac.
3) Atténuer le caractère irritant et nauséabond de la fumée dans l'air ambiant, afin de diminuer la pression exercée par les non-fumeurs sur les fumeurs.

Si vous n'arrivez pas ou peinez à vous sevrer de la cigarette, prenez-les sans additifs ! marque Pueblo etc (sujet à venir)



En cuisine:


"Tout ce qui est cuit dans de l'aluminium, tout ce qui est laissé dans l'aluminium, tout ce qui a contact avec l'aluminium absorbe une certaine quantité de ce métal aluminium. De petites quantités peuvent être absorbées journellement avec peu ou pas d'effets, mais tôt ou tard, on se plaindra peut-être de manque d'appétit, de malaises douloureux, de nausées, de vomissements, d'indigestion, de mal de Bright et d'autres troubles.

Sans parler des boîtes de conserves en aluminium, des emballages industriels en aluminium, il y a d'autres éléments sur lesquels des alternatives doivent être envisagées:

En cuisine, il est important de bien choisir ses casseroles et ses poêles: éviter d’utiliser des contenants abîmés, l’aluminium migre plus facilement quand une casserole est usée, éviter de cuire ou de conserver longtemps un aliment dans un contenant en aluminium.

La cuisson d'aliments acides attaque les ustensiles de cuisine en aluminium. Ainsi, après avoir été cuits et conservés pendant toute une nuit dans un récipient en aluminium, 100 g de tomates peuvent renfermer 6,5 mg d'aluminium. Après cuisson, 100 g de rhubarbe et d'abricots peuvent en contenir respectivement 4 mg et plus de 7 mg. Les quantités peuvent aller jusqu'à 7 mg pour 100 g d'aliments acides.

Après 15 mn de cuisson dans une casserole en aluminium, la concentration de l'aluminium dans l'eau est multipliée par 398. Lorsqu'un peu de liquide acide est ajouté, le taux d'aluminium est multiplié par 945 !

Les revêtements en téflon et en émail ne sont pas étanches. Une poêle téfalisée doit se changer tous les deux ans minimum, moins si elle est souvent utilisée. Ne jamais faire surchauffer une poêle téfalisée, du fait de l'extrême nocivité des vapeurs de téflon.

La solution la plus radicale consiste à éviter d’utiliser des contenants en aluminium.

De même que pour le plomb, le corps n’élimine pas l’aluminium. L'aluminium aura des effets plus ou moins importants selon les individus. Lorsque l'on souffre d'une maladie inflammatoire/auto-immune comme la maladie de Crohn, bannir l'aluminium est incontournable.
Revenir en haut Aller en bas
Elfy





MessageSujet: Re: L'Aluminium induit et provoque des MICI (maladie de Crohn et RCH) et autres maladies Dim 01 Juil 2012, 00:39
Références études médicales scientifiques:

(Ceci est une liste non exhaustive, encore d'autres centaines d'études existent dans la littérature médicale scientifique à ce sujet. Pour information: la langue de la littérature des recherches scientifiques internationales est l'anglais, vous pouvez vous servir de l'outil de traduction google anglais-français, si vous ne maîtrisez pas l'anglais)


-> The spectrum of ASIA: ‘Autoimmune (Auto-inflammatory) Syndrome induced by Adjuvants’

-> Aluminum as an adjuvant in Crohn's disease induction

-> Adjuvants and autoimmunity

-> Mechanisms of aluminum adjuvant toxicity and autoimmunity in pediatric populations

-> Mécanismes toxicologiques de l’adjuvant aluminium et problèmes d’auto immunité en pédiatrie (traduction partielle)

-> syndrome auto-immun (auto-inflammatoire) induit par les adjuvants

-> Vaccins et Empoisonnement par l’Aluminium

-> Aluminium et maladie de Parkinson

-> Aluminium et maladie d'Alzheimer

-> Toxicological Profile for Aluminum

autres.... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Autres Références, Sources scientifiques:

cliquer sur Spoiler (la liste est très longue et je n'ai pas tout mis !)
Chacune des études contient d'autres références en fin de publication, cela fait donc plusieurs centaines d'études)

Spoiler:



Revenir en haut Aller en bas
Elfy





MessageSujet: Re: L'Aluminium induit et provoque des MICI (maladie de Crohn et RCH) et autres maladies Dim 01 Juil 2012, 00:41
Vaccins

Une vaccination n'est pas un acte banal, un certain nombre de précautions sont obligatoires selon l'arrêté du 28 février 1952

Arrêté du 28 février 1952 fixant les obligations des médecins chargés des vaccinations et des examens médicaux préalables

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Extrait:

Il faut, préalablement à tout acte vaccinal, que le sujet fasse l'objet d'un bilan clinique et biologique à savoir:

- Ionogramme complet, dosage de l'urée
- Lipidogramme
- Bilan endocrinien
- Titrage de tous les anticorps spécifiques aux vaccinations éventuelles déjà subies
- Test de dépistage du sida et des différentes hépatites
- Electrophorèse et immunophorèse des protéines sériques, de manière à avoir une image globale des capacités ou incapacités éventuelle de l'organisme à fabriquer les anticorps

Bilan radiologique:
- Radiographie panoramique dentaire, ceci dès qu'il y a au moins une dent dévitalisée.
- Radiographie pulmonaire, pour éliminer toute image de tuberculose pulmonaire.


Chacun de ces tests avant toute vaccination ou rappel de vaccination a une vraie raison d'être

Ionogramme sanguin complet:
Ce dosage sanguin comporte les informations suivantes -> ionogramme sanguin

Dosage de l'urée:
Le dosage de l'urée permet d'évaluer une éventuelle atteinte rénale et d'identifier le mécanisme en cause.
Ce dosage permet aussi d'estimer la consommation en protéines et peut également mettre en évidence un hypercatabolisme (destruction exagérée des protéines) ce qui est de grande importance en cas de vaccination ou rappel de vaccinations tout comme le ionogramme sanguin complet, un déséquilibre, des carences peuvent avoir des incidences.

Lipidogramme:
Le lipidogramme (électrophorèse des lipoprotéines) est le dosage sanguin suivant voir ici

Titrage de tous les anticorps spécifiques aux vaccinations éventuelles déjà subies:
Il s'agit d'un dosage sérologique sanguin à réaliser et d'importance primordiale pour les personnes ayant décidé de poursuivre leurs vaccinations, certaines personnes passant sous immunosuppresseurs font ce type de sérologie dans le protocole anti-TNFa par exemple (remicade, humira,...) mais toutes personnes y compris celles n'étant pas sous immunossupresseurs ne doivent pas accepter de se faire vaccinner ni décider d'effectuer de nouvelles vaccinations de rappel sans avoir fait ces tests qui permettent de voir si certains vaccins sont toujours actifs et s'il est nécessaire de faire un rappel ou non, le titrage des anticorps sanguins se fait en fonction du type de vaccin, en faire doser plusieurs sur la même ordonnance lors de rappels si le vaccin en question contient plusieurs souches ou un seul titrage si le vaccin n'est pas combinée, c'est très important afin de ne pas avoir un surdosage dans l'organisme et éviter des réponses immunitaires qui peuvent être encore plus fortes lors de certaines maladies, la maladie de Crohn en faisant partie ou encore développer d'autres symptômes ou maladies.

Le bilan endocrinien comprend:
- Taux de FSH et de LH avec dosage sérique.
- Taux de prolactine avec dosage sérique.
- Taux d'oestradiol, de testostérone, de progesterone...
- Taux d'androgènes
- DHEAS
- Cortisol
- SHGB
- TSH, T3 et T4.

Test de dépistage du sida et des différentes hépatites:
Egalement par dosage sanguin

Electrophorèse et immunophorèse des protéines sériques
Comme écrit, ce dosage est lui aussi nécessaire de manière à avoir une image globale des capacités ou incapacités éventuelle de l'organisme à fabriquer les anticorps

Puis les bilans radiologiques dentaires et pulmonaires !

Si vous n'avez pas toutes ces indications que vous soyez déjà malades ou non il est impératif de refuser toute vaccination si tous les tests précédents n'ont pas tous été réalisés, c'est une obligation absolue en application de la loi et valable pour toutes personnes que ce soit enfants, adolescents ou adultes, qu'il est nécessaire de rappeler aux médecins qui ne suivent pas ces principes de base avant toute vaccination et rappels de vaccination.

*****


En France, contrairement à ce qui est dit, il ne peut exister d’obligation légale de vaccination. Toute obligation est anticonstitutionnelle:
Art. 3 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, du 10-12-1948: «Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne».

Toute obligation serait contredite par le nouveau Code civil qui reconnaît le: «principe du respect de l’intégrité du corps humain».

Toute obligation serait en contradiction avec: L’article 36 du Code de Déontologie Médicale qui précise que: «Tout acte médical requiert le consentement libre et éclairé des personnes».

Toute obligation serait contraire aux: Arrêts de la Cour, du 25-02 et 14-10 1997, expliquant :
- Information des Patients - «Les praticiens doivent être en mesure de prouver qu’ils ont fourni au patient une information loyale, claire, appropriée et exhaustive, au moins sur les risques majeurs, et la plus complète possible sur les risques les plus légers. Cette information a pour but de permettre au patient
de refuser la vaccination proposée en estimant que les risques sont supérieurs aux bénéfices escomptés».

Toute obligation serait annulée d’office par la Loi du 04 mars 2 002, n° 2 002-303, Art. 11, Chapitre 1er, modifiant l’Art. L 1 111-4 du Chapitre 1er
du Titre 1er du Livre 1er de la Première Partie du Code de la Santé Publique: «Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment».


Liste d'ouvrages accessibles en librairie ou dans les FNAC: cliquer sur spoiler

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
Elfy





MessageSujet: Re: L'Aluminium induit et provoque des MICI (maladie de Crohn et RCH) et autres maladies Dim 01 Juil 2012, 00:41
Les additifs, adjuvants, excipients et autres produits quotidiens contenant de l'aluminium


Ces additifs induisent la maladie de Crohn et d'autres problèmes, d'autres maladies, les éviter est essentiel, plutôt que de tout trier, on se penche simplement sur le bio (sans additifs ni pesticides) puis on limite la consommation de médicaments en tous genres (hors traitement de fond) côté produits cosmétiques, on lit les étiquettes et on choisit mieux, y compris côté ustensiles de cuisine et produits d'emballages, ce sont des points importants pour aller mieux, ne pas aggraver ses symptômes et se refaire une santé !


E173: Aluminium
Métal d'origine naturelle blanc-argenté fondu à partir de minerai, la bauxite. En raison de sa forme chimique, l'aluminium ne se produit jamais sous forme métallique dans la nature, mais ses composés sont présents à divers degrés dans presque toutes les roches, la végétation et les animaux. Bien qu'étant l'élément métallique le plus abondant, constituant 8.1% de la croûte terrestre, il n'existe absolument aucune nécessité alimentaire de rajouter de l'aluminium.

Après absorption, l'aluminium se répand à tous les tissus animaux et humains et s'accumule entre autres dans les os. L'aluminium peut pénétrer le cerveau ou atteindre le placenta et le fœtus

Comme additif alimentaire, il est utilisé pour la décoration, pour colorer la surface de bonbons, gâteaux et autres produits. Il peut être trouvé dans l'enveloppe de dragées et la décoration de confiseries enrobées de sucre, dans les décorations de gâteaux ainsi que dans les médicaments afin de donner une finition argentée à certains cachets et comprimés et est largement utilisé dans les médicaments anti-acides.

La poudre d'aluminium est composée de fines particules d'aluminium. La pulvérisation peut s'effectuer en présence ou en l'absence d'huiles végétales comestibles et/ou d'acides gras utilisés comme additifs alimentaires.

Il est également ajouté à l'eau du robinet. Il peut également être ingéré dans les boissons gazeuses en canettes d'aluminium, ainsi que par l'utilisation de casseroles en aluminium et des casseroles et des ustensiles de cuisine.

Il y a un nombre croissant de preuves démontrant que l'accumulation d'aluminium dans les cellules du système nerveux sont toxiques. Il se trouve par exemple dans des concentrations anormalement élevées dans les cellules du cerveau des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Plusieurs rapports démontrent également qu'un apport trop élevé d'aluminium a des effets négatifs sur le métabolisme du phosphore et de calcium dans le corps humain et peut provoquer ou aggraver des anomalies du squelette comme l'ostéoporose. L'augmentation de l'excrétion urinaire du magnésium et du calcium a été rapportée suite à l'utilisation régulière d'antiacides contenant de l'aluminium.

L’accumulation d’aluminium dans l’organisme peut aussi jouer un rôle dans d’autres maux comme le psoriasis, les insuffisances hépatorénales chroniques, l’anémie, l’ostéomalacie (os cassants ou mous), l’intolérance au glucose et les arrêts cardiaques chez les humains


E520: sulfate d'aluminium
Il est produit par dissolution d'hydroxyde d'aluminium dans de l'acide sulfurique, pour produire un solide cristallin blanc qui est soluble dans l'eau. Il est principalement utilisé pour purifier l'eau potable, et dans les stations d'épuration des eaux usées.

Il est classifié comme régulateur d'acidité et anti-agglomérant. Il est également utilisé comme un agent de blanchiment ajouté aux aliments pour les faire apparaître plus blancs ou incolores. On le retrouve dans les produits industriels tels que farine, fromage, confiseries,...

Il réduit l'absorption des vitamines B. Il affecte le système nerveux, provoque des problèmes rénaux, et des troubles hépatiques.

Il peut entraîner un excès d'aluminium dans l'organisme. Suspecté de favoriser l'apparition de la maladie d'Alzheimer, de Parkinson, etc. Risques pour les personnes atteintes de maladies des os et des reins et du système digestif.

Risques par exposition chronique: encéphalopathie, troubles psychomoteurs, atteinte du tissu osseux, atteinte du système hématopoïétique qui est la formation des globules sanguins, notamment dans la moelle rouge des os

De nombreux indices donnent à penser que l’aluminium en tant qu’œstrogène métallique aurait de l’influence sur l’activité des hormones sexuelles féminines et porterait ainsi entre autre atteinte à la faculté de reproduction



E521: sulfate d'aluminium sodique
Il est préparé à partir de sulfate d'aluminium naturel, qui est produite par dissolution d'hydroxyde d'aluminium dans de l'acide sulfurique, cela produit un solide cristallin blanc qui est soluble dans l'eau

Il est classifié comme régulateur d'acidité et antiagglomérant. Il renforce la structure des légumes au cours du traitement industriel. Il est utilisé comme régulateur d'acidité et agent de blanchiment dans la farine. On le retrouve dans les produits industriels tels que farine, fromage, confiseries,...

Il réduit l'absorption des vitamines B. Il affecte le système nerveux, provoque des problèmes rénaux, et des troubles hépatiques.



E522: sulfate d'aluminium potassique
L'alun est le nom commun donné à ce composé chimique, compte tenu de la nomenclature du sulfate d'aluminium potassique dodécahydraté. Il peut être naturel ou synthétisé chimiquement. Chimiquement il est opaque, naturel il est transparent.

Il est classifié comme régulateur d'acidité et anti-agglomérant. Il est utilisé dans les produits industriels dans la levure des produits de boulangerie, cuits à une température élevée. Il stabilise aussi les couleurs.
Il réduit l'absorption des vitamines B. Il affecte le système nerveux, provoque des problèmes rénaux, et des troubles hépatiques.


E523: sulfate d'aluminium ammonique, sulfate d'aluminium-ammonium
Il est préparé par réaction de sulfate d'ammonium avec du sulfate d'aluminium, qui est produit par dissolution d'hydroxyde d'aluminium dans de l'acide sulfurique. Cela produit un solide cristallin blanc qui est soluble dans l'eau, et est utilisé comme stabilisateur et anti-agglomérant. Il donne à la nourriture une texture plus ferme en empêchant la dégradation des émulsions dans les aliments. Il réagit à l'humidité et la chaleur pour produire des bulles de dioxyde de carbone dans les aliments.

Il est utilisé dans les produits alimentaires industriels, tels que les légumes marinés et les algues, la farine et les amidons, les desserts à base d'œufs et les aliments composés et préparés.

Il réduit l'absorption des vitamines B. Il affecte le système nerveux, provoque des problèmes rénaux, et des troubles hépatiques.


E541: Phosphate de sodium-aluminium (ou acide aluminoisodique):
Ce composé synthétique est défini comme sel d'aluminium sodique de l'acide phosphorique, il est fabriqué à partir d'aluminium, d'acide phosphorique et d'hydroxyde de sodium.

Variantes: E541 Phosphate de sodium-aluminium / E541(i) Phosphate de sodium-aluminium (acide) (seule version pour l'U.E.) / E541(ii) Phosphate de sodium-aluminium (basique).

E541 est listé par le fichu Codex alimentarius comme régulateur d’acidité, émulsifiant, agent de levuration (E541i), stabilisant et agent de texture. Dans l'Union Européenne comme aux Etats-Unis il est interdit dans l'alimentation biologique.

Il est incorporé dans les levures en produits de boulangerie et dans certains fromages.

Le composé présente des risques d'accumulation au niveau de certains tissus, plusieurs études mettent en avant des effets neurotoxiques, ainsi qu'un potentiel lié à la maladie d'Alzheimer et de Parkinson.

Autres potentiels et sujets à risques: Personnes atteintes de troubles des reins, de maladie des os ou d'ostéoporose, altération de 'absorption du calcium et du phosphore, risque d'allergie, la composante aluminium peut être reprotoxique, la composante phosphate (industriel alimentaire) nuit aux enfants (hyperactivité, troubles de l'attention, etc.)

Les additifs E554 , E555, E556 sont des additifs utilisés et listés comme anti-agglomérants ou séparateurs dans les aliments afin d'éviter qu'ils ne collent ensemble ou ne collent à l'emballage. Ils peuvent, selon la vision du fichu Codex alimentarius, être ajoutés à une large gamme d'aliments, dont sel de cuisine ((vous trouvez d'autres sels dans le commerce), sucre, dextrose en poudre, ils sont dans les denrées séchées en poudre (potages, purées), le sel de cuisine , les compléments alimentaires et les fromages industriels en tranches ou râpés, le dextrose en poudre, le lactosérum en poudre, etc. Ce sont des phosphates d'aluminium et des silicates d'aluminium, sels non solubles et donc non absorbables par l'organisme.


E554 Aluminosilicate de sodium, silicate alumino-sodique
E554 est listé comme anti-agglomérant et est largement utilisé dans les procédés industriels comme séparateur dans les aliments afin d'éviter qu'ils ne collent ensemble, ou à l'emballage. On le trouve dans un large éventail de compositions en fonction de nombreuses applications différentes.

Il peut (selon la vision du fichu Codex alimentarius) être ajouté à une large gamme d'aliments, dont sel de cuisine, sucre, produits sucrés, dextrose en poudre, substituts de lait en poudre, mélanges contenant des oeufs, farines, etc... On le trouve dans de nombreux produits secs. Les dosages ne sont pas limités pour tous les additifs, ni pour toutes les denrées où ils sont utilisés (!).

Potentiel neurotoxique. Mis en relation avec la maladie d'Alzheimer et de Parkinson
Potentiel nocif pour les os et les reins
Peut causer des problèmes placentaires pendant la grossesse, potentiel fœto et reprotoxique
Entre autres ... (voir ci-dessous)

Les aluminosilicates de sodium ou de magnésium sont aussi présents dans des médicaments pharmaceutiques

-> dans des médicaments sous formes d'excipients, l’hydroxyde et le phosphate d’aluminium sont utilisés dans les pansements gastriques et anti-acides pour le traitement de certaines maladies gastro-intestinales ! (ulcères, gastrites et colites dont fait partie la maladie de Crohn).

Hydroxyde d'aluminium: Maalox - Gélox - Gélusil - Contracide,...
Phosphate d'aluminium: Moxydar - Phophalugel, ...

Chez les personnes souffrant d'insuffisance rénale, la prise quotidienne d'anti-acides contenant jusqu'à 10 g d'aluminium a entraîné des troubles neurologiques et osseux. Chez les personnes bien portantes, dont les reins fonctionnent normalement, une partie de l'aluminium des anti-acides est absorbée par l'intestin (...)

Si les anti-acides sont pris en même temps que du jus d'orange ou de l'acide citrique, l'absorption de l'aluminium est 50 fois plus élevée

Mieux vaut éviter de consommer des anti-acides contenant de l'hydroxyde d'aluminium, soluble, donc absorbable par l'organisme et pouvant provoquer des effets redoutables

Les anti-acides contenant des phosphates ou silicates d'aluminium non absorbables sont "préférables" à condition de ne pas les consommer avec du jus d'orange ou d'absorber en même temps de la vitamine C ou encore de la confiture ou une compote de fruits, aliments à l'acidité reconnue, ils ne sont pas non plus à consommer sur le long terme.

Le mieux est encore de faire attention à son alimentation afin d'éviter autant que faire se peut les maux d'estomac ! Si un traitement est vraiment nécessaire, le prendre sur une courte période en effectuant les changements et/ou rectifications de mode de vie qui s'imposent.

Les aluminosilicates de sodium ou de magnésium sont aussi présents:
-> dans certains déodorants contenant des antiperspirants à base de sels d’aluminium (chlorure d’aluminium)
-> dans l'aluminium et ustensiles de cuisine

E554 n'est pas admis dans l'alimentation biologique dans l'Union Européenne tout comme aux Etats-Unis


E555 Aluminosilicate de potassium, Silicate alumino-patassique
Produit à partir de plusieurs minéraux naturels. (naturel ne signifie pas sans danger)
Utilisé comme agent anti-agglomérant.

En général ajouté aux produits industriels en poudre pour éviter les grumeaux dans les aliments afin de s'assurer que les poudres sèches soient bien mélangées ensemble pour éviter l'agglutination et éviter qu'elles collent ensemble ou ne collent à l'emballage. On le retrouve couramment dans le sel de table (mieux vaut privilégier d'autres types de sel)

La toxicité de cette substance pure est classée 1 par le HMIS américain (sur une échelle de 0(-) à 4( ), à l'instar de l'acétone) , elle a un potentiel hasardeux par ingestion et par inhalation (effets aigus et chroniques). Par effet chronique, cet additif est potentiellement toxique pour les poumons et les muqueuses.

Les effets chroniques sont des effets qui deviennent apparents seulement après une exposition répétée, et ne peuvent pas être décelés avant un certain temps.)

Les effets aigus sont des symptômes ou des effets qui apparaissent immédiatement après avoir été exposé à des niveaux élevés.

La présence d'aluminium fait qu'il est à éviter !

E555 dans l'Union Européenne est également un support d'additifs pour les colorants E171 (dioxyde de titane voir ICI et E172 (oxyde de fer, hydroxyde de fer, interdit en Allemagne), auquel cas sa mention avec les ingrédients sera omise car non obligatoire.

E556 Aluminosilicate de calcium, Silicate alumino-calcique
Listé comme anti-agglomérant, séparateur dans les aliments afin d'éviter qu'ils ne collent ensemble, ou à l'emballage. Il peut, selon la vision du Codex alimentarius, être ajouté jusque 10.000 mg/kg dans le lactosérum en poudre (et produits à base de lactosérum*, sauf fromages) et 15.000 mg/kg pour le sucre et produits sucrés et le dextrose en poudre.

Utilisé dans de nombreux produits industriels, grains cassés ou en flocons, sucres et sirops, sel, herbes, épices et assaisonnements, et en conserve ou en bouteille pour des vins ou encore des jus de fruits

Affecte le système nerveux, cause des problèmes rénaux même remarques que pour le E555


E558: Bentonite
La bentonite est un silicate d'aluminium hydraté absorbant, majoritairement constitué de montmorillonite et d'argile, ce qui explique sa capacité de rétention d'eau. Les gisements de bentonite sont d'origines volcanique et hydrothermale. Elle possède diverses propriétés, absorbe les protéines et réduit l’activité des enzymes. Les principales matières premières utilisées dans la production industrielle de bentonite sont le minerai de bentonite, l'acide sulfurique et l'oxyde de calcium. La capacité décolorante de la bentonite brute est très faible. Elle peut être considérablement augmentée par un traitement acide pour donner ce qu'on appelle de la bentonite activée

Cet additif a été interdit en France mais la liste des additifs ayant été uniformisée pour l'Union Européenne par le fichu Codex Alimentarius, cet additif étant autorisé par l'U.E. il est donc à nouveau autorisé en France. La bentonite a un potentiel de rétention de la vitamine A, on ne peut qu'imaginer les dégâts supplémentaires lors de prise d'isotrétinoïne (Roaccutane et génériques), de plus la bentonite est connue pour boucher les pores de la peau.

L'industrie alimentaire l'utilise comme anti-agglomérant mais aussi pour clarifier les vins, les bières, les jus de fruits et le beurre de cacao lors de leur fabrication. D'autres aliments sont susceptibles de le contenir. En France il est limité par la loi a 5% dans les colorants cependant l'étiquetage d'un additif sur la liste des ingrédients n'est pas requise pour les auxiliaires technologiques, de même que les spiritueux ont une dérogation pour l'étiquetage des ingrédients.

Il est autorisé de manière restrictive dans l'alimentation biologique, ainsi qu'en tant qu'additif dans l'alimentation des animaux d'agriculture biologique.

Autres usages de la bentonite : pharmaceutiques, cosmétiques.

Attention également à la litière pour chat à base de bentonite ! pour vous et vos félins qui eux aussi sont atteints de MICI (mais mieux pris en charge que nous notamment côté bilan sanguin et nutrition). Un animal domestique n'a pas le choix, c'est vous qui choisissez, achetez et donnez les produits de consommations alimentaires et autres produits de la vie courante, c'est une vraie responsabilité, tout comme pour un enfant qui dépend de vous dans les choix.


E559: Silicate d'aluminium (kaolin léger ou lourd)
Il est d'avantage utilisé dans les cosmétiques et les produits pharmaceutiques que dans l'alimentation industrielle. Pour cette dernière, il est listé comme anti-agglomérant et peut être selon la vision du vilain Codex Alimentarius ajouté jusqu'à 10.000 mg/kg au lactosérum en poudre, et produits à base de lactosérum, à l'exception des fromages de lactosérum. Utilisé comme ingrédient pour emballages en contact avec les aliments.

* lactosérum: l'intérêt et la proportion d'utilisation dans l'industrie agroalimentaire ne cesse de croître. Il est également utilisé dans l'industrie pharmaceutique. En particulier, il peut être utilisé dans les laits infantiles pour augmenter le taux de protéines sériques (car moins élevé dans le lait de vache que dans le lait
maternel). Le lactosérum est utilisé aussi en remplacement d'une partie du lait dans la chocolaterie ou la biscuiterie industrielle. La matière grasse du lactosérum (la « crème de sérum ») peut être utilisée pour la fabrication de fromage à pâte fondue.

On trouve l'additif E559, dans les vins, cidres et autres boissons (utilisé pour clarification), le sel de cuisine et ses produits de remplacement, le sucre, le riz, des produits séchés en poudre, etc. (les produits non raffinés, tels que le sel brut, le sucre de canne complet, le riz complet, ont moins de chance de contenir cet additif.)

De trop grandes quantités peuvent provoquer une obstruction intestinale et des tumeurs. Irritant par inhalation. Neurotoxique du fait de la présence d'aluminium. Relation avec la maladie d'Alzheimer et de Parkinson. Risques pour les personnes souffrant des os et de troubles des reins. De nombreux indices donnent à penser que l’aluminium en tant qu’œstrogène métallique aurait de l’influence sur l’activité des hormones féminines et porterait ainsi atteinte en autres aux facultés de reproduction

Si le silicate d'aluminium E559 n'est pas autorisé en tant qu'additif dans l'alimentation biologique, il est autorisé en tant qu'additif dans les aliments pour animaux d'agriculture biologique, ainsi qu'en tant qu'auxiliaire technologique dans la production de propolis par exemple.
(un auxiliaire technologique n'a pas la même fonction qu'un additif, il est généralement retrouvé dans l'aliment fini mais n'est pas soumis à l'étiquetage avec les ingrédients. )

Autres usages: cosmétiques (abrasif, absorbant, antiagglomérant, lest, opacifiant), dentifrices, produits pharmaceutiques tels qu'anti-diarrhéique, anti-acide, pansements intestinaux, etc.


E1452: Amidon modifié, Succinate octénylique d'amidon aluminique
L'octénylesuccinate d'amidon et d'aluminium est de l'amidon estérifié à l'anhydride octénylsuccinique et traité au sulphate d'aluminium

Les amidons sont souvent (mais pas uniquement) utilisés pour rendre plus digestes les nourritures pour enfants et nourrissons, mais les modifications chimiques peuvent être dangereuses. Pour les intolérants au gluten, vérifier qu'il ne s'agit pas d'amidon de blé.

E1452 est listé entre autres comme stabilisant et antiagglomérant dans les produits alimentaires.
Il est également utilisé dans les cosmétiques.

Etiquetage Attention: Le nom des amidons peut légalement être brouillé avec l'expression fourre-tout: "amidon modifié", si pas sûr s'abstenir d'acheter le produit !

Cet additif affecte le système nerveux et peut provoquer des allergies, tout comme les autres peut provoquer des irritations du système digestif.

Approuvé par l'Union Européenne (...)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysaline de Montmirail

avatar

Nombre de messages : 1
Age : 24
Localisation : Montmirail
Date d'inscription : 19/05/2014

MessageSujet: Re: L'Aluminium induit et provoque des MICI (maladie de Crohn et RCH) et autres maladies    Mar 15 Juil - 15:13

C'est fâcheux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://montmirail.forumactif.org/
Dominique

avatar

Nombre de messages : 6
Age : 50
Localisation : Landes
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: L'Aluminium induit et provoque des MICI (maladie de Crohn et RCH) et autres maladies    Ven 15 Aoû - 7:48

voui voui tres dangereux   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Aluminium induit et provoque des MICI (maladie de Crohn et RCH) et autres maladies    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Aluminium induit et provoque des MICI (maladie de Crohn et RCH) et autres maladies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maudite maladie
» [Animaux] Les voleurs de Miettes, élevage de rats domestiques
» — Shannon Scénario --- Rose Mgowan
» [résolu] aide pour un virus bagle
» Présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Freedom :: Plats préparés, que cachent-ils ?-
Sauter vers: